CE FORUM FERME: INSCRIVEZ VOUS SUR http://newforez.cistes.net


L'écriture est désormais verrouillée, seule la lecture reste permise.

 Bienvenue Invité ( Connexion | Inscription )

Aide | Recherche | Membres

 
SOLUTION DE "EN EGRENANT LES MARCHIPOUS"
« Sujets Anciens | Sujets Récents » Suivre ce sujet | Envoyer ce sujet | Imprimer ce sujet
David GILLE
Ecrit le: lundi 01 janvier 2007, 19:54


Dieu de Cistes.net Membre du CRAB


Groupe: The Riddle Factory Team
Messages: 5361
Membre N°: 1267
Inscrit le: 07-mai 05



Solution de "En égrenant les marchipous..."

Pour les communes, l'ordre à prendre en considération était l'ordre dans lequel elles étaient données dans l'énigme, et non pas l'ordre logique Nord-Sud, tel qu'il se présente sur une carte.

Dans cette 1ère commune est né un poète médiocre qui perdit la tête après qu'un ami lui eut dit qu'il ferait bientôt des vers.

Il s'agissait de Carcassonne, ville natale de Fabre d'Eglantine, qui, sur la charrette qui l'emmenait à la guillotine en compagnie de son ami Danton, se lamentait en se demandant ce qu'il allait advenir de ses vers. Danton, agacé, lui répondit cruellement qu'il allait bientôt en faire beaucoup. (Pour plus d'infos, voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Ex%C3%A9cutio...es_Dantonistes)

Cette 2ème commune a vu naître un personnage qui fut un jour empêché de soulager sa vessie.

Il s'agissait de Dunkerque, ville natale de Jean Bart. Une célèbre chanson du carnaval Dunkerquois dit : "Qui est-ce qui darre (trépigne d'impatience) c'est Jean Bart, parce qu'il a pas pu descendre pour pisser, ohé, ohé". C'est une allusion à la statue du corsaire, réalisée par David d'Angers, qui se dresse au centre ville. (Pour plus d'infos, voir http://www.terreetpeuple.com/rubriques/tra..._populaires.htm

Dans cette 3ème commune est mort un personnage dont on dit qu'il avait une hygiène corporelle douteuse et qu'il faisait preuve d'un grand laisser-aller.

Il s'agissait de Saint-Denis, ville où est mort le roi Dagobert. La célèbre chanson nous apprend qu'il mettait sa culotte à l'envers, certes, mais qu'il était aussi crasseux et portait des vêtements troués. Tout cela est bien entendu une légende, forgée par cette chanson, et c'est pourquoi il était précisé dans l'énigme : "dont on dit que". (Pour plus d'infos, voir http://www.premiumorange.com/archives-autr...es.html#ANCRE40

Dans cette 4ème commune est né un auteur qui, en vingt-sept ans, a rencontré plusieurs fois le même homme et le même entremets.

Il s'agissait de Bourges, ville natale d'Émile Deschamps. Dans ses Mémoires, Deschamps raconte que lorsqu'il était enfant, il avait été invité en compagnie de ses copains à déguster un plum-pudding chez Monsieur de Fontgibu, à Orléans. Dix ans plus tard, dans un restaurant du quartier de l'Opéra à Paris où il déjeunait, il remarqua une portion de plum-pudding, ce qui lui rappela sa rencontre. Mais le maître d'hôtel lui répondit que cette portion avait déjà été retenue par un autre client... Monsieur de Fontgibu ! Enfin, en 1838, Emile Deschamps fut invité à dîner chez une amie. Il y avait du plum-pudding au dessert. Alors que Deschamps racontait à son hôtesse les deux précédentes anecdotes, la porte s'ouvrit, livrant le passage à Monsieur de Fontgibu, lequel s'était trompé d'étage ! (Pour plus d'infos, voir http://www.google.fr/search?num=100&hl=fr&...chercher&meta=)

Même si ces quatre communes ont quelque chose en commun... Dunkerque, Saint-Denis, Bourges et Carcassonne ont comme point commun qu'elles se trouvent toutes les quatre sur le Méridien de Paris.

...il est inutile de vous y précipiter car la PubliCiste ne s'y trouve pas. Celle à laquelle vous devez prêter attention se trouve à 27 marchipous (*) au nord de la 3ème (soit Saint-Denis), sur le trajet de la 2ème (soit Dunkerque) à la 1ère (soit Carcassonne). Allez voir les vestiges de ce qui menait jadis à la porte Sud.

(*) Le marchipou est l'unité de mesure que vous devrez utiliser, sachant qu'un marchipou représente la 86ème partie de la distance qui sépare la 4ème commune de la 1ère.

La distance séparant la 4ème commune (Bourges) de la première (Carcassonne) est de 430 km. 430 : 86 = 5. Le marchipou mesure donc 5 km. Au nord de la 3ème commune (soit Saint-Denis), à 27 marchipous (donc 27 x 5 = 135 km) se trouve Doullens, dans la Somme. (Cette commune se trouve également sur le Méridien de Paris.)

La PubliCiste était cachée dans les vestiges du pilier du pont qui menait à la porte Sud de la magnifique forteresse de Doullens. L'endroit exact était montré sur la photo illustrant l'énigme.

Commentaires.

Il y avait une façon empirique de résoudre cette énigme, ou du moins de trouver un fil conducteur : en découvrant deux communes, on constatait qu'elles se trouvaient sur le Méridien de Paris. On pouvait donc envisager que les deux autres s'y trouvaient aussi, puisqu'il était dit dans l'énigme que les quatre communes avaient "quelque chose en commun".

Ce raisonnement pouvait s'appliquer même en n'en trouvant qu'une seule, par exemple Carcassonne (que certains PubliCisteurs avaient localisée très vite, dès le lendemain de la mise en ligne de cette énigme).

Il suffisait ensuite de s'intéresser aux grandes villes sur ce méridien (les grandes villes y sont peu nombreuses), en commençant par la première au nord, c'est à dire Dunkerque. En faisant une recherche sur cette ville, on découvrait les détails de son célèbre carnaval et la chanson concernant Jean Bart. A partir de cette constatation, il était raisonnable de relever toutes les grandes villes qui se trouvent sur le Méridien, et de procéder par élimination.

Tout comme Fabre d'Eglantine, le personnage de Dagobert a été trouvé très vite, suivi de celui de Jean Bart. Il ne restait donc plus que Bourges et Emile Deschamps. C'était certainement le personnage le plus difficile à découvrir.

Le premier PubliCisteur à nous avoir communiqué au moins deux communes exactes (en l'occurrence Saint-Denis / Dagobert et Carcassonne / Fabre d'Eglantine), fut Alphidius, le 21 novembre.

Le premier PubliCisteur à nous avoir communiqué Dunkerque / Jean Bart fut Russell, le 5 décembre. (Il fut aussi le premier à avoir subodoré que les quatre communes se trouvaient sur le Méridien de Paris, et ce, dès le 25 novembre.)

La première personne à nous avoir communiqué les quatre bonnes communes + la commune finale, Doullens, a été Titelou, le 20 décembre. Néanmoins, elle avait trouvé Bourges par une démarche différente, puisqu'elle pensait que le personnage était le Père Louis Bourdaloue, à cause, disait-elle, "des 27 ans de sermons édités par François de Paule Bretonneau, et de la tarte Bourdaloue pour l'entremets". Mais cela n'avait pas d'importance, puisque le but du jeu était de localiser la PubliCiste, peu importe par quel moyen.

Le second à nous communiquer la ville de Doullens fut Yogo, le 23 décembre, mais sans nous donner d'explications sur la façon dont il était arrivé à cette conclusion.

Album photo.

user posted image

Cette PubliCiste était sponsorisée par E-DKADO

--------------------
cistes.net / cistrail.net
 
    Top
0 Utilisateur(s) sur ce sujet (0 Invités et 0 Utilisateurs Anonymes)
0 Membres:
0 réponses depuis le lundi 01 janvier 2007, 19:54 Suivre ce sujet | Envoyer ce sujet | Imprimer ce sujet

<< Retour vers Les Solutions des Publicistes

 




[ Temps d'Exécution du Script: 0.0208 ]   [ 12 requêtes utilisées ]   [ GZIP Activé ]